Logo Fondation de L'Arche Canada
Transformer des vies, transformer la société
La Fondation L’Arche Canada est un organisme sans but lucratif dont la mission est de recueillir des fonds au bénéfice des 29  communautés de L’Arche Canada qui accueillent des personnes avec une déficience intellectuelle.

 



"Jean possède une stature intellectuelle, une vision universelle et des idées impressionnantes. Une rencontre avec Jean Vanier éveille en nous notre humanité, notre compassion et notre joie de vivre."
Dr Balfour Mount, Université McGill

01

Jean Vanier a été un modèle et une inspiration pour des milliers de personnes qui cherchent à bâtir des communautés qui incluent entièrement les plus vulnérables."
Christine Pohl, Asbury Seminary

01

"Jean Vanier et L'Arche embrassent un ensemble de valeurs qui contrastent radicalement avec les valeurs dominantes de sociétés d'aujourd'hui, qui sont en majeure partie fondées sur la compétition et la quête de pouvoir."
Hon. Gén. Roméo Dallaire

01

Jean Vanier

Un homme et sa vision

Jean Vanier, l'humaniste, le philosophe, le théologien et même, l'homme de lettres, est décrit par ses compagnons avant tout comme étant un homme de coeur et de compassion.

Sa contribution importante à la réflexion sur le sens de l'être humain est la résultante d'une foi profonde et non dogmatique et de sa formation de philosophe. Elle trouve cependant son inspiration première dans les amitiés fidèles que Jean Vanier a cultivées avec plusieurs personnes touchées par une déficience intellectuelle.

 

Clarifications suite à l'interview de Jean Vanier à Radio-Canada sur l'aide médicale à mourir

Cette clarification est présentée conjointement par L’Arche Canada et l’Association Jean Vanier (validée par Jean Vanier), en réponse à certaines mésinterprétations des paroles de Jean suite à son entrevue à l’émission As It Happens, le 31 mai dernier. Nous espérons par la présente mettre en évidence le message fondamental que Jean apporte au monde depuis plus de 50 ans: la valeur de la vie humaine et de la communauté.

Réponse de l’Association Jean Vanier et de L’Arche Canada

Au coeur des oeuvres et du message de Jean Vanier, il y a une affirmation profonde de la vie, avec le constat que la fragilité et la souffrance sont des chemins vers la guérison et la communion, autant avec avec Dieu qu’avec nos frères et soeurs. Nous avons besoin les uns des autres pour devenir pleinement vivants. Nous sommes appelés à bâtir un monde où nous sommes tous valorisés, quels que soient nos origines, notre âge ou notre force physique. Dans une lettre écrite publiée par le Globe and Mail le 1er mars 2016, Hollee Card, responsable nationale de L’Arche Canada, et Jean Vanier écrivent : « Plus que tout, nous avons découvert qu’il y a une grâce inexplicable à découvrir lorsqu’on apprend à s’accepter soi-même et s’accepter les uns les autres, pas seulement à cause de nos forces mais aussi à cause de nos faiblesses et fragilités. »

Dans une entrevue donnée récemment à l’émission As It Happens sur les ondes de la CBC, Jean continue à affirmer cet appel à la vie et à la communauté. Il observe que le mouvement des droits humains individuels a amené la Cour suprême du Canada à obliger le Parlement canadien à élaborer une loi permettant l’aide médicale à mourir; dans ce contexte, Jean exprime sans équivoque la nécessité de mesures de protection fortes pour limiter l’accès à cette aide, afin de protéger les personnes vulnérables, de nous protéger tous. L’Arche soutient la Norme sur la protection des personnes vulnérables, qui préconise ces mesures de protection. De plus les personnes vulnérables ont le ‘droit collectif’ à des soins palliatifs de qualité, ainsi qu’à des services de soutien émanant de la communauté, qui offrent le support dont elles ont besoin dans leur vie et dans leur cheminement vers la mort. En outre, Jean fait valoir l’importance de bâtir une culture de la vie à tous ses stades, pour créer une société où nous nous soucions les uns des autres, spécialement quand nous sommes le plus vulnérables.

Jean Vanier est depuis longtemps opposé à l’euthanasie et il est profondément conscient de la menace pour leur vie que les personnes ayant un handicap vivent à tous les stades de leur vie. Il n’a jamais été un promoteur de la légalisation de l’aide médicale à mourir et a parlé souvent des dangers que pose cette législation pour les personnes vulnérables. D’autre part, Jean n’est pas en contradiction avec ces convictions lorsqu’il déclare qu’on ne peut pas obliger quelqu’un à vivre jusqu’au bout une agonie lancinante. Il parle avec une humilité profonde et une immense compassion pour notre condition humaine. Lorsque Carol Off, à As It Happens, lui a demandé : « Pouvez-vous imaginer des circonstances dans lesquelles vous pourriez choisir de mettre fin à votre vie, et chercher de l’aide pour le faire? », il a dit non, mais il a humblement reconnu qu’il n’a jamais vécu dans une douleur intense. Il a enchaîné en parlant de la culture d’affirmation de la vie qu’il a contribué à cultiver à L’Arche, qui comprend le cheminement vers la mort et la célébration de la vie qui s’ensuit.

Jean Vanier demeure une voix puissante qui nous appelle à respecter la vie: « Nous devons nous assurer que les meilleures mesures de protection soient mises en place, tout en redoublant notre engagement à prendre soin les uns des autres dans les moments les plus fragiles de nos vies, pour chacun d’entre nous ».

 

Liens utiles:

http://www.theglobeandmail.com/opinion/in-assisted-dying-remember-this-we-all-arefragile/article28964162/

http://www.vps-npv.ca/french/

http://www.cbc.ca/radio/asithappens/as-it-happens-tuesday-edition-1.3609214/jean-vanier-founder-of-larche-urges-caution-on-doctor-assisted-dying-law-1.3609219


En savoir plus

Soutenez l'oeuvre de Jean Vanier

Foi et Lumière et L'Arche sont présentes dans plus de 80 pays dans le monde. Votre soutien est essentiel pour la vie et le développement des communautés, particulièrement dans les pays frappés par une très grande pauvreté, des guerres fratricides ou des catastrophes écologiques.

Un théologien atypique

Jean Vanier est un théologien, mais un théologien atypique. Selon John Swinton, doyen de Divinity and Religious à l'Université d'Aberdeen en Écosse, on trouve dans dans la vie et l'œuvre de Jean Vanier peu de ces allusions savantes ou cet étalage de connaissances fréquents dans la philosophie académique. On découvre plutôt une douce présence s’exprimant avec des histoires et des aphorismes, de petites étincelles de sagesse sur la beauté de la vie avec une déficience, le sens des relations humaines en communauté et l’amour de Dieu qui valorise la vulnérabilité et la faiblesse.